Les traducteurs (The Translators)

Les traducteurs (Régis Roinsard, 2019) wr. Romain Compingt, Daniel Presley, Régis Roinsard; Lambert Wilson, Olga Kurylenko, Riccardo Scamarcio, Sise Babett Knudsen, Eduardo Noriega, Alex Lawther, ann Maria Sturm

IMDb summary:
Nine translators, hired to translate the eagerly awaited final book of a bestselling trilogy, are confined in a luxurious bunker. When the first ten pages of the top-secret manuscript appear online, the dream job becomes a nightmare.

This is a plot-driven film. The premise seemed implausible to me, but apparently it's based on real life: the translators who worked on one of Dan Brown's books, Inferno, were also locked up.

Charles De Clercq:
De rebondissement en rebondissement, le film va se clôturer de façon éblouissante. Même si certains auront découvert le rôle de certains, voire le « coupable », la surprise sera totale jusque la conclusion d’un film qui surfe sur la notion de propriété. Qui est, finalement, le propriétaire d’une œuvre et quels sont ses droits?

Freya:
Tout auteur torturé connaît ce sentiment de l’œuvre libératrice dont il a la plus grande difficulté à se séparer, car lorsque l’on publie on s’expose au tout venant, sans filtre. La beauté d’une œuvre réside également dans sa rétention par son créateur.
Attention à ne pas perdre une minute, vous risqueriez de ne pas retrouver le fil, et cela, même s’il est d’Ariane. Bienvenu dans le dédale artistique de la psychologie artistique.

Ian & Sheila Taylor:
Many of the international cast of The Translators will be familiar faces to lovers of film festivals and SBS World Movies. Wilson, Scamarcio, Knudsen, Kurylenko and Noriega are well-known in the global film industry, often performing in English as well as their native tongues. Here, the lingua franca is French but smatterings of many other languages are heard, too. The other actors in the ensemble may not be as recognisable to Australian viewers but, in some ways, that serves the material well; because they’re unknown to us, they (and the characters they play) are even more suspicious. Is it him? Is it her? Is it everyone? A Film Life.

Jade Poirier:
Je suis tout à fait consciente que ce qui m’a menée à ce film a grandement influencé ce que j’en ai pensé. Je ne crois pas que tous auront les mêmes sentiments que les miens en le visionnant. Cependant, sans un intérêt pour le monde de l’édition littéraire, ou même un fanatisme envers les films de braquage, Les traducteurs s’appréciera au moins comme un thriller classique empruntant de façon totalement convaincante plusieurs des codes du genre, mais les utilisant tous de façon efficace et réfléchie. Ciné-Histoire.


Garry Gillard | New: 24 October, 2020 | Now: 25 October, 2020